Un «basique» chic

Qu’ont en commun les célébrités suivantes : James Dean, Brigitte Bardot, Coco Chanel, Kanye West, Jane Birkin, Kate Moss et Marilyn Monroe? Elles ont toutes élevé le t-shirt blanc sans prétention au rang de classique indémodable. C’est dans cet esprit de chic épuré que nous avons choisi, lors de nos séances de photographie, d’agencer nos shorts, nos jupes à de modestes t-shirts blancs. Cette simplicité volontaire cadre bien avec notre marque qui se veut exempte de chichis. 

Jupe Froufrou de la collection Ça roule

Jupe Froufrou de la collection Ça roule

 

Allonz-y maintenant avec un cours de stylisme 101 afin de vous convaincre de faire porter ce classique indémodable à vos enfants!

Ce «basique» a l’avantage de s’agencer facilement peu importe la couleur. Il pourra donc être porter avec plusieurs pièces vestimentaires de la garde-robe. De plus, comme il est d’une simplicité marquante, il mettra en valeur les vêtements et les accessoires aux couleurs plus vives. À ne pas négliger en été, lorsque l’on porte du blanc, on a une sensation de fraîcheur. Bon, plusieurs associent encore le blanc aux événements marquants tels que les mariages, les baptêmes… Coordonné à un short ou à une jupe, il peut pourtant donner un look décontracté, dépourvu d’artifices. Vos petits l’aimeront d’amour et seront en mesure de créer leurs propres looks sans avoir l’air tout droit sortis d’une boîte à surprise.

Côté pratico-pratique!

Oui, le blanc, c’est salissant! À chaque fois que nos enfants portent un t-shirt blanc, ils le salissent à coup sûr. Comme nous assumons cette réalité, nous ne nous empêchons plus de leur en faire porter. Voici quelques trucs : « Utilisez du savon de Marseille, frottez doucement la tache et laissez tremper quelques heures ou faites une pâte avec du bicarbonate de soudre et frottez la tache avec une vieille brosse à dent. Faites sécher à l’extérieur, le soleil fait des miracles! »

Faites comme Coco Chanel et osez adopter le t-shirt blanc, même pour vos enfants!

 

96 
  
    
  
 Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 FR 
 X-NONE 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:12.0pt;
	font-family:"Calibri",sans-serif;
	mso-ascii-font-family:Calibri;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Calibri;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;
	mso-fareast-language:EN-US;}
 
    Source : http://www.marieclaire.fr/photo/735561/2238481/kate-mossen-tee-shirt-blanc-au-d#autoSlide   

Source : http://www.marieclaire.fr/photo/735561/2238481/kate-mossen-tee-shirt-blanc-au-d#autoSlide

 

 

 

Naissance de la marque Sans Chichi

Après mon deuxième congé de maternité, un retour aux études dans un domaine passionnant s’imposait. À presque 40 ans, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis inscrite en Stylisme de mode au Collège LaSalle, diplôme fraichement obtenu. J’ai tout de suite démarré ma petite entreprise de stylisme personnalisé et j’ai eu l’occasion d’habiller plusieurs clientes et aussi de faire le ménage de leur penderie. Par contre, à chaque fois que je terminais le ménage de la garde-robe d’une cliente, j’avais un malaise, il y avait un petit-je-ne sais-quoi qui ne rejoignait pas mes valeurs. J’ai donc commencé à imaginer ce qu’il était possible de fabriquer avec les vêtements que l’on ne voulait plus dans sa garde-robe. J’ai subtilisé toutes les vieilles chemises de mon mari et j’ai entamé leur transformation pour m’apercevoir qu’il y avait tout un monde créatif qui s’ouvrait à moi. Comme j’ai deux filles, 6 ans et 2 ans, les vieilles chemises sont devenues des jupes, des pantalons, des robes, des chapeaux…

Pour que ce projet prenne vie par contre, j’avais absolument besoin d’une partenaire dynamique, créative, débrouillarde, experte en travail manuel et logique, une seule personne pouvait avoir toutes ses qualités : Barbara Fillion. Ensemble, nous avons fait évoluer le projet et Sans Chichi, marque de vêtements écoresponsables et ludiques, pour petits et grands, est née et vient tout juste de sortir des placards.